1. Adjectif
  2. Autres
  3. Lexique
  4. Locution
  5. Nom propre
  6. Substantif et adjectif masculin
  7. Substantif féminin
  8. Substantif masculin
  9. Substantif masculin ou féminin
  10. Verbe
  1. Par ordre alphabétique
  2. Par noms d'auteurs
  3. Par thèmes
  4. Par ordre chronologique
Statistiques
  1. 3 305 membres inscrits
  2. 1 008 articles et documents
  3. 2 490 messages (forums)
  4. 7263 visites depuis 16/10/2014
Lexique » Substantif féminin » Merveille

Merveille
Contribution de Elisabeth Féghali

Ancien français
Fiche de vocabulaire

Mot
Merveille.

Genre
substantif féminin.

Etymologie
latin *mirabilia, adj. plur. neutre pris pour un fém.

Date d'apparition
Au XIè siècle, dans Poèmes de saint Alexis.

Sens Etymologique
Adjectif pluriel neutre de mirabilis, "les choses étonnantes ou admirables".
Il appartient à la même famille que miror, mirari, "s'étonner de".
Dès le latin, il est pris pour un subst. féminin singulier. Il va passer comme tel dans la langue française.

Sens Ancien Français
Le sens de base, "ce qui provoque l'étonnement", se conserve (plus ou moins) avec diverses nuances :
1°) "Phénomène qui provoque l'admiration, l'étonnement, la crainte et qui en lui même est inexplicable, aussi bien avec la connotation splendide ou terrible". Dans le monde païen, il s'agit du "prodige", alors que dans le monde chrétien, c'est le "miracle".
L'adjectif merveilleux a les mêmes sens avec les mêmes nuances.
2°) Le mot entre dans des locutions adverbiales ou verbales et peut prendre un -s, signe même de sa valeur adverbiale, ce qui marque sa lexicalisation :
- tenir a merveille(s),
- torner a merveille(s),
- avoir merveille(s) : "s'étonner de, être étonné de". 
Il a un sens subduit et fonctionne comme un intensif : "extrêmement".

Sens Français Moderne
1°) Ultérieurement :
a) sens étymologique vieilli, subsiste cependant dans le titre de l'ouvrage :
- de Lewis Caroll, Alice au Pays des Merveilles,
- de Marco Polo, Le Livre des Merveilles.
De façon générale, il qualifie l'univers du conte.
2°) On le rencontre dans les expressions :
- ce n'est pas merveille : "ce n'est pas étonnant",
- promettre monts et merveilles : "des choses senties comme irréalisables".
3°) Le sens moderne est affadi dès le XVI è siècle, "chose qui suscite une intense admiration".
Les Sept merveilles du monde : noms donnés par les Anciens à sept chefs-d'oeuvre d'architecture et de sculpture qui suscitaient l'admiration de tous :
- les pyramides d'Egypte,
- le phare d'Alexandrie,
- les jardins suspendus de Babylone,
- le temple de Diane à Ephèse,
- la statue de Zeus Olympien,
- le colosse de Rhodes,
- le Mausolée d'Halicarnasse.
4°) La locution adverbiale à merveille signifie "très bien" comme dans :
- se porter à merveille
- chanter à merveille
5°) Au pluriel, les merveilles, "beignets de pâte plongés dans l'huile". Cette préparation culinaire change de noms suivant les régions : on parle des bugnes dans la région lyonnaise.

Accès au forums

Identifiant
Mot de passe
  1. Perdu votre mot de passe ?
  2. Pour vous inscrire aux forums