Numéro 14 - Noël 2006
Li Cris le Herault
Editorial
par Elisabeth Féghali
Orient Latin
Le château de Mseilha
par Elisabeth Féghali
Essai de reconstitution 3D de la chapelle Notre-Dame-des-Vents
par François-Xavier Féghali
Jeux & divertissements
Citadelles
par Shimrod
L'Émerillon
par Elisabeth Féghali
Heros Deï
par Shimrod
Critique de Roman historique
Romans historiques
par François-Xavier Féghali
Diaporama
Médiévales de Commequiers
par Jean-François JOLLY
Cuisine médiévale
Potée de langue de boeuf
par François-Xavier Féghali
Numismatique
Dénomination des monnaies
par François-Xavier Féghali
Croyances & superstitions
L'ortie
par François-Xavier Féghali
Medieval receipt
Baeckeoffe of beef tongue (potée)
par François-Xavier Féghali
Croyances & superstitions
L'utilisation des minéraux
par François-Xavier Féghali
Le château de Mseilha

 

Le Château de Mseilha au Liban

 

http://www.citadelle.org/mediatheque/Geographie/Liban/Mseilha/Mousseylha_s.jpg
lithographie - Château croisé - 1836 -
peint par W.H. Bartlett, gravé par W. J. Cook

 

Sur la route qui de Baruth nous conduit à la cité de Triple, il est tout à fait curieux de voir, dressé sur un piton rocheux, le château de Mseilha. Proche de la petite ville du Botron, dont nous avons évoqué Notre-Dame des Vents. Le lieu fut dénomé à l'époque des croisades Puy du Connétable ou encore Passe Saint-Guillaume.

Est-il contemporain des Croisades ? Il semblerait que non bien que la similitude troublante avec les châteaux cathares saute terriblement aux yeux. Mieux  vaut d'ailleurs ne pas être sensible au vertige pour garvir cette forteresse inexpugnable puisque la visite s'effectue sans aucun guide : quelle aventure ! 

Le courant romantique s'est relativement peu penché sur la découverte de ces châteaux d'Orient. Chateaubriand n'en donne trace. C'est dans la deuxième moitié du XIXè siècle que le baron Guillaume Rey fit les plus grandes découvertes, puis Ernest Renan...

Voici pourtant les quelques lignes que lui consacra Lamartine :

 

"Le lendemain, nous continuâmes à longer la côte et le pied des montagnes du Castravan, qui baignait partout dans la mer ; nous couchâmes sous nos tentes, dans un site admirable, à l'entrée du territoire de Tripoli. Le chemin quitte la côte, et tourne brusquement à droite ; il s'enfonce dans une vallée étroite, arrosée par un ruisseau ; à environ une lieue de la mer, la vallée se rétrécit tout à fait ; elle est entièrement fermée par un rocher de cent pieds d'élévation et de cinq à six cents pieds de circonférence : ce rocher, naturel ou taillé hors des flancs de la montagne qui le touche, porte à son sommet un château gothique parfaitement conservé, habitation des chacals et des aigles ; des escaliers taillés dans le roc vif s'élèvent à des terrasses successives, couvertes de tours et de murs crénelés jusqu'à la plate-forme supérieure, d'où s'élance un donjon percé de fenêtres en ogive ; la végétation s'est emparée partout du château, des murs, des créneaux ; d'immenses sycomores ont pris racine dans les salles, et élancent leurs larges têtes au-dessus des toits éboulés : les lianes retombant en touffes énormes, les lierres cramponnés aux fenêtres et aux portes, les lichens qui révèlent partout la pierre, donnent à ce beau monument du moyen âge l'apparence d'un château de mousse et de lierre. Une belle fontaine coule au pied du rocher, ombragée par trois des plus beaux arbres que l'on puisse voir ; ce sont des espèces d' ormes ; l'ombre d'un seul couvrait nos tentes, nos trente chevaux, et tous les groupes épars de nos arabes."

 

 

Diaporama


Château de Mseilha au Liban
Il surgit sur un rocher allongé et abrupt,
au milieu d'une vallée étroite.
(Cliché E. Féghali)

 


Château de Mseilha au Liban
Il a fière allure, planté sur son piton rocheux.
(Cliché E. Féghali)

 


Château de Mseilha au Liban
et son vertigineux escalier qui permet d'y accéder.
(Cliché E. Féghali)

 


Château de Mseilha au Liban :
vue de l'étroite vallée
où coule le petit fleuve côtier du Nahr el Jaoz
("Fleuve du Noyer ").
(Cliché E. Féghali)

 


Château de Mseilha au Liban
le lieu dénomé au moyen Age Passe Saint Guillaume ou Puy du Connestable
commandait l'ancienne route de Baruth à Triple 
et  contournait le rude massif du Ras ech Cheqaa.
(Cliché E. Féghali)

 


Château de Mseilha au Liban
Il borde aujourd'hui l'autoroute qui conduit à Tripoli.
(Cliché E. Féghali)

 

 


Château de Mseilha au Liban
(Cliché E. Féghali)

 

 


Château de Mseilha au Liban
(Cliché E. Féghali)

 


Château de Mseilha au Liban
(Cliché E. Féghali)

 


Château de Mseilha au Liban
(Cliché E. Féghali)

Elisabeth Féghali

Accès au forums

Identifiant
Mot de passe
  1. Perdu votre mot de passe ?
  2. Pour vous inscrire aux forums