Numéro 15 - Janvier 2008
Li Cris le Herault
Editorial
par Elisabeth Féghali
Croyances & superstitions
De l'usage des animaux
par François-Xavier Féghali
Etats latins d'Orient
La Prise d'Antioche 3/3
par Maxime GOEPP
par Benjamin Saintamon
Critique de Roman historique
Un Yankee à la Cour du Roi Arthur
par Shimrod
Linguistique
Traire, trayre, treire, trere, verbe
par François-Xavier Féghali
Architecture religieuse
Reconstitution de la Chapelle de Planès
par François-Xavier Féghali
Critique de Roman historique
Sorties Romans Historiques
par François-Xavier Féghali
Cuisine médiévale
Recette du grave d'écrevisses
par François-Xavier Féghali
Recette du grave d'alouettes
par François-Xavier Féghali
Jeux & divertissements
The Guild 2
par François-Xavier Féghali
Sorties Romans Historiques

Romans Historiques

 

 

L'Epervier du Roi

 

de Franck Senninger aux Editions Glyphe, 2007

4ème de couverture :

Charlotte de France, fille du roi Charles VII et de sa maîtresse Agnès Sorel, grandit sous l’oeil fraternel et bienveillant du futur Louis XI. Son mariage avec Jacques de Brézé consacre sa position à la cour.

Sa vie va se trouver brusquement bouleversée par d’étranges et terribles révélations qui l’inciteront, dans le plus grand secret, à commanditer une enquête pour démasquer le meurtrier de sa mère.

Bernard de Saulx, le célèbre écuyer du Bâtard d’Orléans, reprend ici du service pour démêler cette intrigue et mettre à jour une effayante vérité. Il aura fort à faire cette fois-ci car l’assassin, particulièrement habile, brouille les pistes et continue d’agir dans l’ombre.

Un roman policier haletant bâti sur fond de superstitions médiévales.

Séance de dédicace :

samedi 16 février 2008, Bibliothèque de Saint-Maur-des-Fossés, 23 avenue Henri Martin, de 14 heures à 18 heures

Broché
format 165 X 24 X 1 mm
ISBN 978-2-35285-018-2  
Date de parution : novembre 2007
Nombre de pages : 240

 


Le Mariage d'Anne d'Orval

 

Le Mariage d'Anne d'Orval de Sébastien Fritsch est paru le 13 mars 2007 aux Editions Créer. Il se situe en Auvergne (et plus précisément dans le Cantal) dans la première moitié du XIIIème siècle.

Le Mariage d'Anne d'Orval est un roman d'amour, de toutes les formes d'amour : tendresse, dévouement, déférence, admiration, vénération, dévotion silencieuse, attachement loyal et indissoluble, désir.
Mais c'est aussi un roman de haine. Car, dans la Haute Auvergne médiévale qui offrit son cadre d'austérité et de bravoure à la vie d'Anne d'Orval, existait un sentiment qui, au contraire de l'amour, n'avait qu'une seule et unique signification : l'honneur.
Nés tous deux de la beauté incomparable d'Anne d'Orval, la haine et l'amour s'affronteront néanmoins à armes inégales : la violence pour la première ; le courage pour le second.
Vaincra celui qui comprendra que la vraie valeur de la beauté réside dans l'invisible...

Extrait: "Elle se redressa dans son lit, tremblante, respirant avec peine. Elle aurait voulu crier, appeler ses servantes qui dormaient dans la salle attenante, mais sa gorge était sèche. Et surtout, l'inquiétude qui l'avait saisie, toujours vive, la figeait. Dans sa chambre obscure, il lui semblait même sentir encore la présence indiscrète qui avait troublé son rêve de rencontre avec Clément de Merlieu.
Elle n'avait pas de quoi faire de la lumière et ses pupilles s'écarquillaient tant bien que mal pour ne finalement rien voir. Pourtant elle était persuadée que quelqu'un se tenait dans un coin de la pièce.
Affolée par cette certitude, elle resta éveillée jusqu'à l'aurore pour guetter ce recoin. Mais lorsque le soleil fit briller ses premiers rayons sur les ombres de sa chambre, elle réalisa que la place qu'elle avait surveillée était vide.
Elle fut rassurée. Mais un très court instant : la lumière lui venait par un volet ouvert que chaque soir, elle le savait, ses servantes fermaient."

Broché
format 165 X 24 mm
EAN 9782848190761
ISBN 9782848190761  
Date de parution : 13 mars 2007
Nombre de pages : 256


La Passion selon Juette

 

Après La Folie du Roi Marc, Clara Dupont-Monod revient à ses premières amours avec La Passion selon Juette aux Editions Grasset , un roman qui se situe dans la deuxième moitié du XIIe siècle à Huy entre Namur et Liège. Mariée de force à 13 ans, la jeune fille va développer une haine féroce contre son mari. Veuve cinq ans plus tard, elle défie son père qui tente de la remarier, quitte à être privée de tous ses biens. 
Est-ce cette répulsion maladive de la gente masculine qui fera naître en elle une vocation ? Toujours est-il que Juette ne subira désormais plus le joug d'aucun homme et fuira le siècle et toutes ses obligations, comme souvent à l'époque, en rejoignant une communauté de Béguines pour consacrer sa vie à soigner des lépreux.
C'est selon son auteur le drame intime d'une insoumise qui mourut en quasi ordeur de sainteté en 1228.

« Cette histoire s’inspire de celle, réelle, d’une jeune fille prénommée Juette. Elle est née en 1158 à Huy, une petite ville de l’actuelle Belgique. Le récit de sa vie a été écrit par le religieux Hugues de Floreffe. Il était son confident et ami. Il appartenait à l’ordre de Prémontré. Ce texte est parvenu jusqu’à nous, intact1. Rédigé en latin médiéval, il est peu connu et peu commenté. Une négligence incompréhensible, tant il s’agit d’un portrait exceptionnel d’une femme et d’une époque. L’historien Georges Duby, séduit par Juette, lui a consacré une place entre Aliénor d’Aquitaine et Iseut2. “Par cette biographie consciencieuse, fourmillant de détails précis, un écho nous parvient des paroles d’une femme”, écrit-il. J’ai repris cette conclusion à mon compte. Pour moi, il s’agissait d’une incroyable “matière à roman”.
Mon récit n’a donc rien à voir avec une biographie. Il se rapproche plutôt de la transcription romanesque, un exercice déjà tenté avec La Folie du roi Marc, en 2000. Donner à Juette un visage, une enfance, des rêves, ou lui prêter des sentiments envers Hugues, font partie de l’invention d’un personnage. Et, logiquement, je m’octroie certaines libertés avec l’histoire réelle consignée par Hugues
."
Clara Dupont-Monod                 lire la suite

Broché.
Format : 21 x13 cm
ISBN-10: 2246615712
ISBN-13: 978-2246615712
Date de parution : 29 août 2007
Nombre de pages : 232

 

Labyrinthe

Naviguant entre le moyen-âge et le XXIe siècle, Labyrinthe (éditions JC-Lattès) nous enmène en ballade du côté du pays Cathare et Carcassonne. Autour de mystères, du Graal, de manuscrit perdu et de complot, Kate Mosse réussi un bel ouvrage fort distrayant servit par une traduction dynamique de Gérard Marcantonio. Ce roman policier ne nous perds pas dans les descriptions inutiles et les personnages superflus, et nous livre en parallèle la vie deux femmes que 800 ans séparent. Le roman vaut bien d'autres romans servis par une couverture médiatique plus importante...

Résumé : "Juillet 1209 : Dans la cité de Carcassonne, Alaïs, jeune fille de 17 ans reçoit de son père un manuscrit qui, prétend-il, recèle le secret du véritable Graal. Bien qu’elle n’en comprenne ni les symboles ni les mots, elle sait que son destin est d’en assurer la protection. Elle doit, au prix d’une foi inébranlable et de grands sacrifices, préserver le secret du labyrinthe, secret issu des sables de l’ancienne Egypte voilà plusieurs milliers d’années.
Juillet 2005 : Lors de fouilles archéologiques aux environs de Carcassonne, Alice Tanner, trébuche sur deux squelettes. Dans la grotte où gisent ces ossements, elle découvre un langage ancien, mais qu’il lui semble possible de déchiffrer, gravé dans la roche. Elle finit par comprendre, mais trop tard, qu’elle vient de déclencher une succession d’événements terrifiants. Son destin est désormais lié à celui que connurent les Cathares, huit siècles auparavant."

Collection : Thriller (Grand format 230 mm x 150 mm)
ISBN : 2709625830 
Date de parution : 05/2006
Nombre de pages : 597

 


Le Diable à demeure (tome 3 des aventures de Magdalaine la bâtarde)

Dernière aventure de la catin Magdalaine (Les enquêtes de Magdalaine la bâtarde de Roberta Gellis aux Editions 10-18 ). Cet épisode se déroule à Oxford où l'on retrouve d'anciennes connaissances de Magdalaine (et ainsi en connaître un peu plus sur son passé), où notre prostituée préférée rejoint Guillaume d'Yprès et va devoir enquêter sur plusieurs morts avec l'aide de Sire Bellamy. Le livre restre bien distrayant dans la continuité des deux premiers tomes. Je regrette simplement que l'auteur insista trop sur le status de Magadalaine et sur sa résolution de ne pas changer de métier si l'occasion lui en ai donné (le sujet étant récurant dans chaque tome mais dans une moindre mesure).

Résumé : "À Londres, au XIIe siècle, la douce et belle Sabine, jeune aveugle et ancienne prostituée de l’Old Priory Guesthouse, la maison close de Magdalaine la Bâtarde, a trouvé l’amour auprès de Maître Mainard, un homme malheureusement marié à l’odieuse Bertrild, une insupportable mégère qui ne l’a épousé que pour son argent. Avec Sabine, Maître Mainard a retrouvé le sourire et la joie de vivre mais lorsque sa femme est assassinée de plusieurs coups de couteaux, le malheur semble de nouveau frapper à sa porte. L’infortuné est le premier soupçonné du meurtre. Sabine ne peut croire à sa culpabilité et, pour le sauver de la corde, court demander l’aide de la clairvoyante et énergique Magdalaine. Secondée par son soupirant, le fougueux et très jaloux sire Bellamy d’Itchen, l’ensorcelante héroïne de Roberta Gellis nous entraîne de nouveau sur la piste tortueuse d’une affaire diabolique."

Collection : Grands détectives
ISBN : 2-264-04101-3
Date de parution : 19/01/2006
Nombre de pages : 416


L'auberge du Paradis (les aventures de Frère Athelstan)

Sous le pseudonyme de Paul Harding, Paul Doherty nous offre une nouvelle aventure de Frère Athelstan aux Editions 10-18 ). Un triple meurtre vient troubler la paroisse de Southwark qui doit alors rendre compte de façon commune, car l'un des morts est messager royal. D'un autre côté, une amie du trés savoureux Sir John est accusé d'un autre double homicide et ne semble pas vouloir se défendre. C'est dans ce contexte que notre frère Athelstan et le coroner du roi, Sir John, nous baladent des rives boueuses du Londres du XIVe à la célèbre Tours. Le texte est comme toujours à la mesure de Paul Harding, facile à lire et nous fournissant une foule de détails passsionnants sur l'Angleterre au Moyen-Age.

Résumé : "À l’automne 1380, frère Athelstan espérait enfin pouvoir se consacrer à ses turbulents paroissiens de Southwark, mais sa fonction de secrétaire du coroner de Londres, sir John Cranston, l’oblige bien malgré lui à se plonger dans une nouvelle et ténébreuse affaire. Trois corps dont celui d’un messager royal sont découverts dans une bâtisse en ruine. Le même jour, une jeune prostituée accuse son ancienne patronne, dame Kathryn Vestler, d’avoir commis plusieurs assassinats. Avec sa virtuosité coutumière, Paul Harding nous entraîne, au cœur d’un Londres flamboyant et inquiétant, sur les pas de ses deux héros dans une aventure où les cadavres foisonnent, l’amour fait des siennes et un trésor suscite toutes les convoitises…"

Collection : Grands détectives 
ISBN : 2-264-04462-4
Date de parution : 07/12/2006
Nombre de pages : 288

Accès au forums

Identifiant
Mot de passe
  1. Perdu votre mot de passe ?
  2. Pour vous inscrire aux forums