Numéro 17 - avril 2009
Editorial
Li cris le herault
par Elisabeth Féghali
Néomédiéval
Le Trône de Fer (A song of Ice and Fire)
par Shimrod
Cinéma
Adémaï au Moyen Age - 1935
par Elisabeth Féghali
L'Annonce faite à Marie - 1991
par Elisabeth Féghali
Le Bon Roi Dagobert - 1963
par Elisabeth Féghali
Le Diable dans la ville - 1924
par Elisabeth Féghali
Le Bon Roi Dagobert - 1963

Dissipé, Robert Pelletan, dit Bébert, a mérité une bonne punition : il doit écrire une centaine de ligne sur l'histoire du célèbre roi Dagobert et de son ministre Saint Eloi. Or, comme tout cancre qui se respecte, Bébert ne connaît strictement rien à l'Histoire de France et va tout naturellement puiser son inspiration dans ses bandes dessinées et autres divertissements diffusés à la télévision comme la célèbre série Ivanhoé (qu'il va rater pour l'occasion !). Laissant vagabonder son imagination, il va donner aux personnages principaux, le visage de ses propres parents...

Acteurs
Fernandel (M. Pelletan - Dagobert), 
Marthe Mercadier (Mme Pelletan - Gomatrude, la première Reine), 
Gino Cervi (Saint-Eloi), 
Pascale Roberts (Mata - Clotilde), 
Dario Moreno (Charibert), 
Jacques Dufilho (Chilpéric), 
Darry Cowl (le bourreau), 
Pierre Doris (Césaric), 
Michel Galabru (Pépin), 
Jean Tissier (le grand connétable), 
Georges Lycan (un espion), 
Max Amyl (le père supérieur), 
Bibi Morat (Bébert et Sigisbert), 
Henri Virlojeux (l'instituteur), 
Rogers (le petit espion), 
Rivers Cadet (un faux pélerin), 
André Tomasi (un aide du bourreau), 
Pierre Gualdi (le frère portier), 
Dominique Zardi (un faux pélerin), 
Guy Henry, 
Gaston Woignez...

Sur une musique de François Lancel et Tommy Dessère.

Les dialogues sont signés : François Langel sur un scénario de Jean Manse.

Véritable festival d'anachronismes et de trouvailles aussi ingénieuses que farfelues (l'escaladeur d'étages), ce film rassemble une bien belle brochette d'acteurs que l'on prend plaisir à découvrir dans leurs premiers rôles. Fernandel est une fois de plus délicieux même si ce n'est pas là son meilleur film.

L'intrigue est aussi de taille, voyez plutôt :

"Derrière ce paravent se trame un noir complot. Au moyen d'artifices inavouables une afriolante créature va tenter d'infléchir le cours de l'Histoire. Et ce vieux château du Moyen Age avec un mystère à chaque étage sera le théâtre d'un sinistre guet-apens. La victime désignée au bout des spadassins, c'est le roi Dagobert.

"Dans les oubliettes le Dagobert"

Et non ! Dagobert n'ira pas dans les oubliettes, d'abord parce qu'il est inoubliable, ensuite parce qu'il a mis... Enfin, vous ne l'oublierez pas parce que Dagobert c'est ici... Fernandel !"

Tournage :
En studio et en extérieur à Rome.

Le DVD est, dans certain magasin, bradé ! Il n'y a donc aucune hésitation : une belle curiosité à se procurer d'urgence…

Elisabeth Féghali

Accès au forums

Identifiant
Mot de passe
  1. Perdu votre mot de passe ?
  2. Pour vous inscrire aux forums