Numéro 3 - Juillet 2000
Editorial
Editorial
par Elisabeth Féghali
Cuisine médiévale
Introduction et généralités
par Olivier Smadja
Récits de bataille
La Bataille d'Anthon (11 juin 1430)
par Olivier Petit
Carte de la bataille d'Anthon
par Olivier Petit
Carte des fortifications en Velin vers 1430
par Olivier Petit
Le Liban médiéval
Les sources historiques et littéraires
par Elisabeth Féghali
Le Liban médiéval
par Elisabeth Féghali
Le Comté de Tripoli
par Elisabeth Féghali
La Cité de Tripoli
par Elisabeth Féghali
Toponymes du Liban médiéval
par Elisabeth Féghali
Reportage
La Forteresse de Blanquefort
par Hilona Dellamore
Essai libre
Présentation de la rubrique
par Samuel Thyssen
Iseult
par Samuel Thyssen
Croyances & superstitions
Les Créatures fabuleuses
par Shimrod
Cuisine médiévale
Le Héricot d'agneau
par Olivier Smadja
Festivités
Les Médiévales de Bouliac
par Communiqué de Presse
Le Comté de Tripoli

- Description -


     Ce Comté était si puissant et ses possesseurs se montraient si indépendants, qu'il a souvent été considéré comme à part.

Le Royaume Latin comprenait un ensemble de 4 Etats féodaux qui étaient par ordre chronologique :

- le Comté d'Edesse,
- la Principauté d'Antioche,
- le Royaume de Jérusalen
- et le Comté de Tripoli.

http://www.citadelle.org/mediatheque/Parchemin/Conseil_des_chefs_latins.gif

Conseil des chefs latins,

miniature in Histoire d'outremer de Guillaume de Tyr, XIIIe siècle,

 Bibliothèque municipale de Lyon, ms. 828 fol 62 r.  



Dernier formé, mais également le plus petit (bande côtière de 25 km), le Comté de Tripoli (au Nord du Liban) était alors compris entre la principauté d'Antioche et le Royaume de Jérusalem (le plus important de part le prestige de la Ville Sainte), depuis après le fort de Margat [Marqab] (qui appartenait à la Principauté d'Antioche) au Nord jusqu'à Gibelet [Byblos ou Jbail] au sud, où le Pas du Chien [Nahr el Kelb] offrait une frontière naturelle :


 

"...Li cuens se parti d'ilec et passa Gibelet, tant qu'il vint l'eaue qui a non le flun du chien [ad fluvium pervenerat qui cognominatur canis]. Iluec a un passage mout perilleus ; car d'une part sont les montaignes mout hautes, les roches aspres et la voie roistre ; d'autre part est la mer parfonde touzjors a grosses ondes. La voie n'a mie une toise de lé ; de lonc a bien le quart d'une liue. "

(Guillaume de Tyr, chp.V Comment Baudouins,
li freres le duc Godefroi, vint en Jherusalem.)

 

 

 



 

 

"Triple, si commence dou flun [fleuve] ki est dessous le chastiel dou Margat et fine au flun qui est entre Gybelet et Baruth."

 

(Historia Orientalis, Jacques de Vitry, Li trentetroisimes capitres
parole de la conté et de la cité de Triple.)

 


 



 

http://www.citadelle.org/mediatheque/Geographie/Liban/Chateau_saint_Gilles_Tripoli.jpg

Façade du Château du Mont Pelerin à Tripoli

 



Il avait pour capitale la cité de Triple [ Tripoli ] et comprenait 8 seigneuries :

- de Gibelet [Jbail],
- de Néphin [Enfé],
- de Calmont [Qalamoun],
- de Sainte Montagne, avec le Boutron [Batroun]
- de Gibelacar [Aakkar el Aatiqa, dans la vallée du Nahr el Aakkar],
- de Buissera [Bcharré, dans la vallée de la Qadicha ],
- du Moinestre [Mneitira dans le vallée du Nahr Ibrahim]
- et celle du Puy du Connestable [que l'on pourrait assimiler à Mseilha].




http://www.citadelle.org/mediatheque/Geographie/Droit_sceau_Raymond_III.gif

Droit du sceau de Raymond III,

comte de Tripoli, Raymond III à cheval,

1152-1187, plomb, 3,4 cm,

B.N. cabinet des médailles.

 

- BIBLIOGRAPHIE -


CAHEN (Claude) - La Syrie du Nord à l'époque des Croisades, Paris, 1940.

CAHEN (Claude) - Orient et Occident au temps des Croisades, Paris, 1997.

 

 

Elisabeth Féghali

Accès au forums

Identifiant
Mot de passe
  1. Perdu votre mot de passe ?
  2. Pour vous inscrire aux forums