Numéro 9 - Mai 2004
Editorial
Editorial
par Elisabeth Féghali
Le Mouvement Néo-Médiéval
Naissance du Mouvement - Première partie
par Elisabeth Féghali
Les écrivains du XIXè siècle
par Elisabeth Féghali
Critique de Roman historique
Rougemuraille
par Elisabeth Féghali
Arthur de Kevin Crossley-Holland
par François-Xavier Féghali
Actualité DVD
Le Roman de Renard
par Elisabeth Féghali
Merlin de Steve Barron
par Shimrod
Le Moyen Age du DVD
par Shimrod
Rencontre avec le Dragon
par Elisabeth Féghali
Secrets & légendes du Pays Cathares
par Elisabeth Féghali
Jeux & divertissements
Les Figurines et Bâtiments PAPO
par Elisabeth Féghali
Critique de Roman historique
Baudolino d'Umberto Eco
par Shimrod
Les écrivains du XIXè siècle

Le Moyen Age à travers les écrivains dès l'après Révolution
Théâtre dramatique, Roman historique et Poésie épique...
première partie

de 1805 à 1889

 
"Mais des pensers nouveaux veulent de nouveaux airs
Ils vont d'un luth vieilli ranimer l'énergie,
Et les fables d'Homère ont perdu leur magie
."
 (Ancelot, Marie de Brabant, Epître préliminaire)

 

 
Le Moyen Age a été la source d'inspiration obligée pourrait-on penser des auteurs du XIXè siècle. Même si les lieux communs de la morale abondent, même si l'emphase provoque souvent un mortel ennui, et si encore la caricature est par trop présente, nous allons voir que d'innombrables auteurs s'essayèrent au passé médiéval avec succès, pour certains. Ils réveillèrent en chacun la mémoire de ces siècles oubliés.

Dès 1796, Madame la comtesse de GENLIS (Stéphanie Félicité du CREST DE SAINT-AUBIN), femme de lettres française, née à Champcéri, paroisse d'Issy-l'Evêque en Bourgogne (1746-1830), gouvernante des enfants du duc d'Orléans Philippe Egalité, et auteur d'ouvrages sur l'éducation, publia Les chevaliers du Cygne ou la cour de Charlemagne, conte historique et moral pour servir de suite aux Veillées du Château puis Jeanne de France, nouvelle historique, en 1816. Quant à Sophie COTTIN, née Marie-Joséphine Ristaud (1770 - 1807), elle publiait en 1805 Mathilde, ou Mémoires tirés de l'histoire des croisadesprécédé d'un tableau historique des trois premières croisades (90 pages) de Joseph Michaud, le futur historien des croisades dont l'ouvrage bien connu ne paraîtra qu'en 1825.

AVERTISSEMENT AU LECTEUR : Ce tableau, qui est loin d'être exhaustif, s'enrichira au fil du temps d'auteurs et d'oeuvres, mais également d'extraits ou des récits dans leur intégralité.


Cet article a été revu, complété ou corrigé le 19 mai 2009.

 

AUTEURS Oeuvres se rapportant au Moyen Age
AIGNAN Etienne
(1773-1824)
1809 - Brunehaut ou les successeurs de Clovis, tragédie en 5 actes et en vers, suivie de notes historiques. Elle fut représentée pour la première fois au Théâtre Français le 24 février 1810. Mademoiselle Raucourt interprétait le rôle de Brunehaut. Le texte publié est enrichi par des notes historiques de l'auteur.
ANCELOT  Jacques-Arsène-François-Polycarpe (1794-1854)
Né au Havre, le 9 février 1794 et mort le 7 septembre 1854
Il fut conservateur de la bibliothèque de l'Arsenal.
Élu à l'Académie française le 25 février 1841
1819 - le 5 novembre, sa tragédie en cinq actes Louis IX est saluée par le public.
1825 - poème en 6 chants intitulé Marie de Brabant :
fille de Henri III qui épousa en 1272 Philippe III le Hardi, roi de France. Deux ans après, elle fut accusée par Pierre de la Brosse, chambellan et favori du roi, d'avoir empoisonné Louis, l'aîné des fils (alors âgé de treize ans) que son époux avait eus de Marie d'Aragon, sa première femme. Elle échappa à la mort grâce à son frère, Jean de Brabant, qui envoya un chevalier défendre son innocence les armes à la main. L'accusateur confondu fut pendu.
1830 - Le Roi fainéant ou Chilpéric III.
ANICET-BOURGEOIS Auguste
(1806-1871)

1832 - Périnet Leclerc, ou Paris en 1418 (sous le règne de Charles VI), drame en prose en 5 actes. Représenté pour la première fois au Théâtre de la Porte Saint Martin, le 3 septembre 1832.

Auteur fécond, a écrit 200 pièces environ.

ARLINCOURT Adrien Victor ou Charles-Victor (Vicomte d')
(1789-1856)
1810 - Une matinée de Charlemagne.
1818 - Charlemagne ou la Caroléide, (et le tome 2) poème lyrique en 24 chants versifiés, commencé dès 1806.
1849 - Le brasseur roi. Chronique flamande du XIV siècle Suivi de : "Une course du temps de Charlemagne".
ARNAULT Antoine-Vincent
(1766-1834)
1814 - La rançon de Duguesclin, ou les moeurs au XIVè siècle.
1827 - Le proscrit, ou les Guelfes et les Gibelins, tragédie en cinq actes et en vers.
AUGU Henri
(1818)
1876 - La Louve d'Alençon, roman historique tiré des chroniques de la Normandie et de la Bretagne, retrace la vie de Mabile de Bellême, aristocrate du XIème siècle. Composé avec DELAIR Paul (opéra).
Une étude sera faite à ce sujet par DUVAL Louis dans La Louve d'Alençon : Mabille des Bellême dans le roman et dans l'histoire, 1880.

AVRIGNY (d') Charles-Joseph Luillard
né à la Martinique vers 1760, séjourna quelques années à Montpellier puis se fixa à Paris où il épousa, au commencement de la Révolution, Mlle Régnault, la célèbre cantatrice. Il fit jouer diverses pièces. Il était censeur dramatique et membre de la Légion d'Honneur. Il est mort à Paris le 17 septembre 1823.

1819 - Jeanne d'Arc à Rouen (tragédie)

CONSCIENCE Hendrick
(1812 - 1883)
écrivain flamand, né à Anvers.

1838 - publie en Belgique Le Lion de Flandre qui relate la bataille "des Eperons d'or" en 1302, qui vit les communes de Flandre l'emporter sur l'armée de Philippe IV le Bel.
CORDELLIER-DELANOUE Étienne-Casmire-Hippolyte
(1806-1854)

Il publia des pièces dans La Carrière des lettres et des articles sur les musiciens célèbres dans La France littéraire. Il écrivit des romans :
Kernoux le fou
1832 : Le Barbier de Louis XI (1439-1483)
et des pièces de théâtre :
1839 : Bathilde, avec Alexandre Dumas comme collaborateur anonyme.

CREUZE de LESSER Augustin
(1771-1839)

1811 - poème intitulé la Table Ronde (environ 50 000 vers)
1813 - deux autres poèmes : Amadis de Gaule et Roland
Son ambition était d'être ainsi le premier auteur à essayer de :


"tirer du chaos des romans de la Table ronde un récit complet suivi et à peu près raisonnable"

A la fin de sa vie, il revoit ses poésies, en donne de nouvelles éditions et va même les réunir sous un titre commun de : La Chevalerie, ou les Histoires du Moyen Age, composées de la Table Ronde, Amadis, Roland, poèmes sur les trois grandes familles de la chevalerie romanesque.

DELAVIGNE Casimir
(1806-1854)
Académicien

le 30 mai 1829 - Marino Faliero : tragédie en cinq actes, représentée sur le Théâtre de la porte-Saint-Martin, le 30 mai 1829. La scène est à Venise en 1355.
1831 - Louis XI, pièce de théâtre (tragédie) en 5 actes représentée sur le Théâtre français, le 11 février 1831. Egalement représentée sur le Théâtre National de l'Odéon, le 10 avril 1919. Elle trace les dernières années de Louis XI dans son château de Plessis-les-Tours. Mais ce n'est pas le Louis XI de l'Histoire, et les avis sont partagés.
     Cette pièce est à ce point ratée que Frédéric Godefroy précise dans l'Histoire de la littérature française : depuis le XVIe siècle jusqu'à nos jours (XIXe siècle. Poètes. Tome I) que des :

 "révolutionnaires et des républicains ont pu eux-mêmes se plaindre qu'il dégradât la royauté sans élever la nation".

-----------------------------

"Jeudi 8 Novembre 1838
Attendu inutilement Pierre, cette matinée. Il est venu à 2 1/2 du soir. Jusqu'à 4 heures. Ecrit à Paris à Marin. - Le soir Mme Brémond a veillé chez nous, je leur ai lu Louis XI de Delavigne. La pièce les a enchantés, et en effet c'est le chef-d'œuvre de l'auteur, à mon goût
."
(Extrait de "Premier Journal - du 18 Octobre 1838
au 3 Janvier 1839
" d'Henri-Frédéric Amiel)

DIEULAFOY (DIEU-LA-FOY) Michel (1762-1823) 1812 - Jeanne d'Arc ou le siège d'Orléans (vaudeville)
DUMAS père Alexandre
(1802-1870)

1822 - Alexandre Dumas s'inspira ici très nettement du roman Ivanhoé de l'écossais Walter Scott afin d'écrire une pièce éponyme en 3 Actes

1831 - Charles VII chez ses grands vassaux, drame en 5 actes dont l'action se situe de 1403 à 1461, a été présentée au public au Théâtre Royal de l'Odéon, le 20 octobre 1831. laissez passer la justice du roi, scène historique de 1417 parue dans La Revue des deux Mondes à partir de cette date, tout comme Le Pont de Montereau qui se situe en 1419.
Le Chevalier de Bourdon, 1417 fait partie des "Scènes Historiques" publiées dans La Revue des Deux-Mondes. Chapitre qui seront inclus dans Isabel de Bavière.

1835 - Isabelle de Bavière, ou les Chroniques de France sous le règne de Charles VI (situé en 1389), inspiré de Froissart et Baraute.

1836 - Guelfes et Gibelins (action située en 1076). Dante et la Divine Comédie.

1839 - La Comtesse de Salisbury, sur les règnes d'Elizabeth II, David Bruce d'Ecosse et Philippe VI de Valois (1338). Monseigneur Gaston Phoebus.

1840 - Othon l'Archer, roman qui se situe sur les bords du Rhin en 1340.

1841 - Praxède (sur le couronnement du comte de Barcelone, Pâques 1099). Dom Martins de Freytas. Pierre le Cruel.

1842 - Jehanne la Pucelle (1429-1431). Chronique de Charlemagne. Chroniques du Roi pépin. Aventures de Lyderic (?).

1846 à 1847 - Le Bâtard de Mauléon dont l'action se déroule de 1361-1369 est une libre adaptation des Mémoires de Froissart.

1857 - Charles le Téméraire, biographie romancée (1435-1483).

1872 (posthume) - Le Prince des voleurs, interprétation de la légende de Robin des Bois (1162-1166).

1873 (posthume) - Robin Hood le proscrit, interprétation de la légende de Robin des Bois (1162-1166).

Autres dont la date n'est pas fixée :
Les Hommes de Fer (recueil)
Le Sire de Giac

FERE Octave psuedonyme de MOGET Charles-Octave
(1815-1875)
1860 - La cour des miracles sous Charles VI, roman inspiré de Notre-Dame de Paris de HUGO Victor.
1889 - La cour des miracles : le roi des truands, roman inspiré de Notre-Dame de Paris de HUGO Victor.
FEVAL Paul
(1816-1887)

18?? - La Fée des Grèves. Réédité en 3 tomes par les Editions Elor.
Le Procès de la reine raconte le scandale à la cour de Philippe le Hardi à la fin du XIIIème siècle.
La Maison du Sabbat se passe au temps de Jeanne d'Arc.
Claudine JOLAS écrit dans son Etude d'un roman populaire LE BOSSU de Paul Féval : "Féval semble avoir eu de bonne heure le goût du Moyen-Age . Les deux femmes du roi se situent sous le règne de Philippe-Auguste".

FLORIAN Jean-Pierre Claris (de) (1755-1894)

1831 (à titre posthume) - Guillaume Tell, ou la Suisse libre.

HUGO  Victor
(1802-1885)
Il est membre de l'Académie française en 1841 et pair de France.
Il entre après la révolution de 1848, à la Constituante et à la Législative, où il se montre l'éloquent défenseur de la liberté.

1822 - pièce dramatique Inès de Castro mais rapidement interdite

1831 - roman  Notre-Dame de Paris

1859-1877-1883 - La Légende des siècles.

LEMERCIER Louis Jean Népomucène (1771-1840)
Poète dramatique et lyrique français né le 21 avril 1771 et mort le 7 juin 1840.
1810, Lemercier est élu à l'Académie française.

1809 - Christophe Colomb, comédie historique en 3 actes et en vers. Représentée pour la première fois sur le théâtre de l'Odéon de S. M. l'Impératrice et Reine, le 7 mars 1809.
1816 - Charlemagne, tragédie assez médiocre
1818 - Saint Louis
1820 - Clovis
1821 - Frédégonde et Brunehaut ; Louis IX en Egypte (tragédie en 5 actes)

MERIMEE Prosper
(1803 - )

1828  - La Jacquerie, scène féodales, suivies de la Famille de Carvajal Chronique du temps de Charles IX.
1834 - Devient inspecteur général des monuments historiques le 27 mai et fait de nombreuses tournées à travers la France.
NAVERY Raoul (de), pseudonyme de Madame DAVID née SAFFRAN (de) 1883 - Les Mystères de Jumièges, roman feuilleton inspiré par Les Mystères de Paris d'Eugène SUE.
NERVAL Gérard (de)
(1808-1855)
18?? - Le Prince des sots.
NYON Eugène
(1810?-1870)
1863 - Les Enfants de Mérovée : récits historiques du Vème au VIIème siècle.
PIXERECOURT René-Charles Guilbert (de)
(1773-1844)
1828 - Guillaume Tell (la scène se passe en Suisse en 1307). Ce mélodrame en 6 parties est une imitation du Guillaume Tell de Friedrich von Schiller. Composé en société avec M. Benjamin, sur une musique de M. Alexandre, avec les décorations de M. gué. Il fut représenté pour la première à Paris, au Théâtre de la Gaîté, le samedi 5 mai 1828.
PONSON du TERAIL Son Histoire de Jehanne d'Arc est une biographie romancée.
PREHANT  Émile
(1806 ?- ****)
Il travaille pendant près de trente ans à l'élaboration, "à la manière des chansons épiques du Moyen Age", une chanson de geste en plusieurs poèmes intitulée Olivier de Clisson ou la Bretagne du quatorzième siècle et en donne en 1869 les deux premiers volumes, comprenant huit mille vers, sous le titre Enfance du Connétable ou Jeanne de Belleville. C'est la vie du connétable Olivier de Clisson qu'entend révéler ici Emile Préhant avec pas moins de sept autres poèmes semblables.

RAYNOUARD François-Juste-Marie (1761-1836)
Né à Brignoles (Provence), le 8 septembre 1761.
Mort à Passy le 27 octobre 1836.

Romaniste, éditeur des poésies des troubadours, grammairien, lexicologue. 

le 14 mai 1805 (24 floréal an XIII) - Il obtient un triomphe éclatant au Théâtre-Français avec la représentation de la tragédie Les Templiers, ce qui valut à la pièce pas moins de trente-cinq représentations continues. Elle fut représentée pour la 1ère fois par les Comédiens ordinaires de l'Empereur.
La pièce est un long et franc plaidoyer en faveur des Templiers que l'on retrouvera plus tard en 1813 dans Monuments historiques relatifs à la condamnation des chevaliers du Temple.
Ce succès lui ouvre les portes de l'Académie française dont il deviendra secrétaire perpétuel le 7 octobre 1807.
Il songe à corriger et améliorer le Dictionnaire. Son attention se porte essentiellement sur les origines de la langue. Passionné par l'étude des langues romanes et en particulier par l'ancien provençal, il travaille alors sur les écrits laissés par les troubadours et prépare l'ouvrage le Choix de Poésies originales des Troubadours - Lexique roman, ou Dictionnaire de la langue des Troubadours, comparée avec les autres langues de l'Europe latine. Le premier volume parut en 1816, et les cinq autres suivirent de 1817 à 1821.

"Tout s'escraffo, s'ooublido et tout passo eici-bas, Mais ta proso et teis vers, Raynouard, passaran pas."
(Epître du poète Diouloufet, 1829)

REMUSAT (1797-1875) 1877 - Abélard, (lire la 2è partie du texte) drame.
R'HOONE Lord, pseudonyme pour Honoré de BALZAC (1799-1850)

1822 - Clotilde de Lusignan ou le beau juif. [L'israélite]. manuscrit trouvé dans les archives de Provence et publiée par Lord R'Hoone. Réimprimé en 1836 sous le titre de L'israélite et le pseudonyme d'Horace de Saint-Aubin.
1828 - L'Excommunié.
1831 (décembre) - Maître Cornélius (Tours en 1479), publié dans la Revue de Paris.
1831 - Les Proscrits, études philosophiques.
1832 - Les Cent contes drolatiques. Colligez ez abbaïes de Touraine et mis en lumière par le sieur de Balzac pour l'esbattement des pantagruelistes et non aultres... publiés dans la Revue de Paris de 1832 à 1837.

ROUX de ROCHELLE 1816 - poème intitulé Les Trois Ages, le dernier consacré aux temps modernes dépeint les tournois de la chevalerie.
SAINT-GEORGES DE BOUHELIER Stéphane
???? - Jeanne d'Arc, La pucelle de France. Pièce en 4 actes et 36 tableaux parue dans La Petite Illustration.

SEDAINE Michel-Jean (1719-1797)

Créateur de l'opéra comique.

1779 - Aucassin et Nicolette, ou Les moeurs du bon vieux tems, d'après «Les amours du bon vieux tems» de J.-B. de la Curne de Sainte-Palaye, comédie en 4 actes, mise en musique par Grétry André-Ernest-Modeste (1741-1813).
Créée à Versailles, le 30 décembre 1779.
1784 - Richard Coeur de Lion, comédie en 3 actes, mise en musique par Grétry André-Ernest-Modeste (1741-1813), d'après un récit de Bibliothèque universelle des romans de juillet 1776 (attribué à A. R. Voyer d’Argenson, Marquis de Paulmy) .
Créée à la Comédie Italienne de Paris, le 21octobre 1784.

"Le nouveau dénouement de la pièce Richard Cœur-de-Lion,
qui consiste dans le siège de la forteresse où le roi est détenu, eut hier le plus grand succès. Le public a marqué sasatisfaction par des applaudissements multipliés. Il paroît que
cette comédie se trouve dans l'état où
les spectateurs désirent qu'elle reste toujours
."
(Extrait de Le Journal de Paris n° 364, 1785/12/30,
p. 1509 Sedaine, Grétry, Richard Coeur-de-Lion "Théâtre italien")

 
1789 - Raoul Barbe-bleue, comédie en 3 actes en prose d'après Charles Perrault, mise en musique par Grétry André-Ernest-Modeste (1741-1813).
Créée à la Comédie-Italienne de Paris, le 2 mars 1789.
1791 - Guillaume Tell, d'après Antoine-Marin Lemierre, drame en 3 actes en prose et en vers, mis en musique par Grétry André-Ernest-Modeste (1741-1813).
Créé à la Comédie-Italienne de Paris, le 9 avril 1791.
 
Drame historique : Raimond cinq, Comte de Toulouse.
SOULIE Frédéric (1800-1847)
Né à Foix en 1800.

1816 - poème intitulé Les Trois Ages, le dernier consacré aux temps modernes dépeint les tournois de la chevalerie.

Seront publiés en 3 fois dans Le Journal des Demoiselles, les romans Le Comte de Toulouse (sur la croisade des Albigeois), Le Vicomte de Béziers et Le Comte de Foix.
"Le Vicomte de Béziers et Le Comte de Toulouse, deux romans que Walter Scott eût signés" précise Paul Féval le 10 février 1875, lors de l'inauguration au cimetière du Père-Lachaise d'un nouveau monument élevé à la mémoire de l'auteur.

SOUMET  Alexandre (1788- 1845)
Il naquit le 8 février 1788 à Castelnaudary et mourut en 1845.

Elu en 1824 à l'Académie Française, il avait fait partie du Cénacle de Victor Hugo.

1825 - tragédie Jeanne d'Arc
1846 - poème épique posthume intitulé Jeanne d'Arc

SUE Eugène (1804-1857)
1842-1843 - Les Mystères de Paris, roman en 5 parties et 11 tableaux.
TISSOT Marcel théodore 1865 - Le Manoir et le monastère : histoire franc-comtoise du XIVème siècle.
VIENNET  Jean-Pons-Guillaume (1777- 1868) 1828 - poème héroï-comique, La Philippide. Résultat d'un travail de plus de vingt années, ce poème foisonne de thèmes médiévaux : la lutte de la France avec l'Angleterre, la Croisade des Albigeois et la Bataille de Bouvines (27 août 1214) pour n'en citer que quelques uns.

BANVILLE Théodore (de)
(1823-1891)

1866 - Gringoire, comédie historique en 1 acte en prose, dédiée à Victor Hugo qui avait mis en scène un jeune poète (plus imaginaire que réel), dans Notre-Dame de Paris : héros de cette courte pièce. 
Représentée en juin à la Comédie-Française, cette pièce recueillera les honneurs autant du public que de la critique.

"Vraiment ! répondit le poète en se rengorgeant légèrement ; c'est-à-dire nous sommes deux : Jehan Marchand, qui a scié les planches, et dressé la charpente du théâtre et toute la boiserie, et moi qui ai fait la pièce. - Je m'appelle Pierre Gringoire."

BELLEMARE Louis (de)
(1809-1852)
18?? - La famille de Jehanne Darc : les aventures de Jehan Darc (1464-1465) : récit historique. Ce texte met en scène le neveu de la Pucelle d'Oléans : Jehan Darc, fils de son plus jeune frère Pierre.
BESSAT de LAMOTHE Alexandre 1871 - Les Mystères de Machecoul, roman feuilleton inspiré par Les Mystères de Paris d'Eugène SUE.
BORNIER Etienne Charles Henri, (vicomte de)
(1825-    )
Pendant la guerre de 1870, Henri de Bornier sauve courageusement les trésors de la bibliothèque de l'Arsenal, ce qui lui vaudra d'être nommé conservateur-adjoint puis, en 1880, conservateur.

1847 : Dante et Béatrix, pièce de théâtre en vers.
1875La fille de Roland, pièce de théâtre, drame en 4 actes et en vers, écrite en 1874, lui fait connaître la gloire. Elle fut représentée au Théatre Français, le 15 février 1875.
1879 : Les Noces d'Atilla. Ce drame en quatre actes et en vers fut représenté au Théatre de l'Odéon le 23 mars 1880.

BRIFAULT Charles
(1781-1857)
Il fut élu à l'Académie contre Lamartine le 13 avril 1826.
1820 - Charles de Navarre
date inconnue - Rosamonde (p. 327), poème décasyllabiques en trois chants
COLLIN DE PLANCY Jacques-Albin-Simon
(1794-1881)

1819 - Dictionnaire féodal, ou recherches et anecdotes sur les Dîmes et les droits féodaux, les fiefs et les bénéfices, les privilèges... et sur tout ce qui tient à la Féodalité.

1844 - Dictionnaire Infernal ou répertoire universel des êtres, des personnages, des livres, des faits et des choses qui tiennent aux apparitions, aux divinations, à la magie, au commerce de l'enfer, aux démons, aux sorciers, aux sciences occultes, aux grimoires, à la cabale, aux esprits élémentaires, au Grand Oeuvre, aux prodiges, aux erreurs et aux préjugés, aux impostures, aux arts des bohémiens, aux superstitions diverses, aux contes populaires, aux pronostics, et généralement à toutes les fausses croyances, merveilleuses, surprenantes, mystérieuses ou surnaturelles.
Troisième édition, entièrement refondue, augmentée de 250 articles nouveaux.

1846 -La chronique de Godefroid de Bouillon et du royaume de Jérusalem. 1ère et 2e croisade. 1080-1187. Avec l'histoire de Charles le Bon. 1119-1154.
Libre adaptation.

1854 - La Reine Berthe au grand pied et quelques légendes de Charlemagne.

1854 - La Cour du Roi Dagobert : récits et légendes des temps mérovingiens.

1863 - Recueil de 56 curieuses légendes du Moyen Age et du temps des Croisades, puisées dans les chartes et les manuscrits de l'époque (Les Albigeois, les Templiers, Guerres de Religion, etc.).

"Les Romains n'ont jamais eu d'épopée vraiment populaire ; mais le Moyen Age eut ses chansons de geste dans lesquelles revivaient Charlemagne et Roland, Turpin et  Olivier, Roger et Robert le Diable..."
(Louis DUVAL dans La Louve d'Alençon : Mabille de Bellême dans le roman et dans l'histoire, 1880)

 

 

Elisabeth Féghali

 

 

Accès au forums

Identifiant
Mot de passe
  1. Perdu votre mot de passe ?
  2. Pour vous inscrire aux forums