Numéro 9 - Mai 2004
Editorial
Editorial
par Elisabeth Féghali
Le Mouvement Néo-Médiéval
Naissance du Mouvement - Première partie
par Elisabeth Féghali
Les écrivains du XIXè siècle
par Elisabeth Féghali
Critique de Roman historique
Rougemuraille
par Elisabeth Féghali
Arthur de Kevin Crossley-Holland
par François-Xavier Féghali
Actualité DVD
Le Roman de Renard
par Elisabeth Féghali
Merlin de Steve Barron
par Shimrod
Le Moyen Age du DVD
par Shimrod
Rencontre avec le Dragon
par Elisabeth Féghali
Secrets & légendes du Pays Cathares
par Elisabeth Féghali
Jeux & divertissements
Les Figurines et Bâtiments PAPO
par Elisabeth Féghali
Critique de Roman historique
Baudolino d'Umberto Eco
par Shimrod
Secrets & légendes du Pays Cathares

 

http://www.citadelle.org/mediatheque/Neomedieval/DVD/cathares_02.jpg
© Racines Occitanes

Réalisateur : Christian Salès
Musique originale : groupe OC
Sous-titrages : Français, Occitan, English
DVD 5- PAL - multizone - format 4/3
Film de 52 minutes (31 chapitres), 2003
Versions : Français, Deutsch, Occitan, Italiano, Catalan, Español, English, Nederlands
Bonus : Chapitrage et Diaporama

Une société médiévale hors du commun

http://www.citadelle.org/mediatheque/Neomedieval/DVD/cathares_03.jpgTerre de "contrast, de solelh e de vent" foulée par tant de peuples dont les empreintes demeurent. Terre de création, où un sens aigu de la liberté prodigué par les seigneurs occitans du Moyen Age régna en maître et favorisa l'émergence d'une société raffinée. Monde résolument moderne dans lequel la femme était l'égale de l'homme. Mise alors sur un piédestal, le troubadour la parait de toutes les perfections morales et de toutes les vertus : "pretz et valor" (mérite et valeur). Elle suscitait l'amour et l'élévation du poète (image jusqu'alors tenue par la Vierge Marie). Mais cet amour était essentiellement un amour poétique, thème essentiellement développé dans la canso : c'est la fin'amor, cet amour pur et courtois : 


© Racines Occitanes

"Lo respecte de la Dona aimada." 

C'est d'ailleurs la raison pour laquelle les poésies ne visaient jamais la dame du lieu précis et pour plus d'anonymat, le senhal était le nom (sorte de pseudonyme) donné à la dame. Cet amour ne se réalisait que très rarement et dans un genre poétique que l'on nomme l'Alba. Ce Chant d'Aube dans lequel une sentinelle avertit les amants de l'arrivée de l'aube et du jaloux.
Nous touchons là l'originalité de cette poésie propre aux troubadours (troubadour qui se distingue déjà du trouvère par son espace géographique, le Midi de la France).

Le premier troubadour est un prince : Guillaume IX d'Aquitaine. Mais les troubadours appartiennent à toutes les classes sociales.


Apparut alors une civilisation nouvelle : la civilisation occitane fondée sur l'amour de l'autre et le partage. L'épanouissement économique joua un très grand rôle, il fut un facteur déterminant pour l'évolution de cette littérature. Les défrichements (avec les fameux essarteurs), l'évolution démographique, la proximité des grandes villes portuaires ouvertes sur l'Orient qui drainèrent les richesses locales. Le goût du luxe fit son apparition. Vestimentaire, il entraîna un certain raffinement des moeurs. On rechercha le confort, le château se voulut habitation à proprement parler, les cheminées apparurent. Les cours enrichies attirèrent à elles un certain nombre "d'amuseurs" : jongleur, montreurs d'animaux, acrobates et troubadours bien sûr... Cette société nouvelle ne put plus se contenter des moules littéraires antiques. Avec les troubadours apparut la première création poétique depuis l'antiquité avec rejet du latin. Quand la cour se distrayait elle le faisait en langue vernaculaire, en occitan au prestige culturel sans égal dans toutes les cours d'Europe.

Un DVD d'exception

http://www.citadelle.org/mediatheque/Neomedieval/DVD/Contes_Legendes_Pays_Cathare.jpgLe DVD Secrets et Légendes du pays cathare de Christian Salès vous permettra de découvrir et d'apprécier le rayonnement de cette culture sans égal qui va déterminer un mode de conduite particulier. Celui qui aura ces qualités courtoises aura la reconnaissance des autres, la lauzor ou "renommée".

Proposé en 8 langues : français, spañol, catalan, deutsch, italiano, english, nederlands dont bien sur l'occitan que je vous conseille pour plonger au cœur du récit. Et si vous ne le comprenez pas, vous pourrez suivre le commentaire avec le sous-titrage ! D'ailleurs le vocabulaire si particulier : cortezia, pretz, valor, paratge, larguesa, generositat, dubertura d'esperit, mezura... est expliqué quelque soit la langue dans laquelle vous choisirez de visionner ce document unique.


© Racines Occitanes

 

"lo paratge corresponde a una mena de concepcion nobla de l'existencia e a un sentiment d'egalitat de cor, senon de naissença entre los omes."


Découvrez ce pays à travers son histoire et ses mystères d'hier et d'aujourd'hui


D'une grande clarté tout y est ! Depuis la situation historique-géopolitique-artistique, après un chapitre sur le rayonnement de la poésie des Troubadours, le Catharisme fait son entrée avec exposé de cette foi unique :


"Puisque Dieu est infinie bonté, il n'a pu créer le monde visible, brutal et corrompu, qui alors ne peut être que l'œuvre du mal".


http://www.citadelle.org/mediatheque/Neomedieval/DVD/cathares_04.jpgLes images somptueuses des Châteaux perchés au sommet des Montagnes défilent sous nos yeux (Montségur, Quéribus ou encore Peyrepertuse "La Carcassonne Céleste", pour ne citer qu'eux !). Véritables refuges de ces hommes traqués par Rome et par l'Eglise, il faut avoir arpenté ses pentes abruptes pour comprendre à quel point ces hommes et ces femmes durent "s'exclurent" pour faire face à l'hostilité ambiante. Puis arrive la Croisade albigeoise dont la chanson, écrite en occitan par le Troubadour Guilhem de Tudèle est une source très précieuse. S'ensuit alors le déroulement de cette traque qui aboutit aux bûchers des 400 parfaits qui périrent au printemps 1211.
Mais comme le souligne le commentateur :

© Racines Occitanes

"En réalité, L'Occitanie ne meurt jamais. Cette civilisation de l'amour qui a fait l'éducation sentimentale de l'Europe se met alors en sommeil."

Les paysages sont magnifiques, la musique du groupe OC envoûtante et le dépaysement total. A n'en pas douter ce DVD vous donnera l'envie de venir vérifier par vous mêmes les richesses de cette terre chargée de "mémoire où châteaux, forteresses, souvenirs de tous ordres glissent tout au long du Canal du Midi depuis la Méditerranée jusqu'à l'Océan. De Montpellier, Toulouse, Foix, Albi, Béziers, Carcassonne, une histoire et une culture commune se réveillent, comme un retour à l'évidence."

Elisabeth Féghali

Accès au forums

Identifiant
Mot de passe
  1. Perdu votre mot de passe ?
  2. Pour vous inscrire aux forums

http://www.citadelle.org//mediatheque/Neomedieval/DVD/logo_racines_occitanes.jpg
http://www.racines-occitanes.com