Littérature
  1. Auteurs
  2. Bandes dessinées
  3. Beaux Livres
  4. Romans historiques
Jeunesse
  1. Dictionnaires & encyclopédies
  2. Grands personnages & Saints
  3. Jeux & divertissements
  4. Livres illustrés
  5. Romans & SDP
Multimédia
  1. CD Audio
  2. CD Livres-Audio
  3. Courts métrages
  4. Dessins Animés
  5. Documentaires
  6. DVD Culturels
  7. Films d'animation
  8. Mini-séries & séries TV
  9. TéléFilms
Galerie permanente
  1. Chromolithographie
  2. Philatélie
  3. Publicités
Coin des collectionneurs
  1. Bandes dessinées épuisées
  2. Petits formats
Cinéma
  1. Cinéma - Films
  2. Comédiens
  3. Réalisateurs
  4. Thèmes reccurents
Programmes TV
  1. Du 1er au 6 février 2011
  2. Du 7 au 13 février 2011
  3. Du 14 au 20 février 2011
  4. Du 21 au 28 février 2011
  5. Du 1er au 6 mars 2011
  6. Du 7 au 15 mars 2011
  7. Du 16 au 21 mars 2011
  8. Du 22 au 31 mars 2011
Fiche détaillée - Moissac - 1963
Moissac - 1963
©Spitz / Mazalin / La Poste.
Moissac - 1963
Editeur : La Poste
Date de parution : 17 juin 1963
Valeur: 0,95F
Pays : France
Thème : Abbayes

L'Art roman en France à travers les timbres

Le timbre "Moissac", émis le 17 juin 1963, représente le cloître de l'abbaye Saint-Pierre de Moissac situé dans le Tarn-et-Garonne. Ce haut-lieu de l'art roman est inscrit au Patrimoine Mondial de l'Humanité par l'UNESCO en tant que halte majeure sur les Chemins de Compostelle.

La plaque dédicataire du cloître qui se trouve dans la galerie ouest, nous renseigne sur l'année de son achèvement :

 

"ANNO AB INCARNA
TIONE AETERNI
PRINCIPIS MILLESIMO
CENTESIMO FACTV[M]
EST CLAVSTR[VM] ISTVD
TEMPORE
DOM[I]NI
ANSQVITILII
ABBATIS
AMEN
VVV
MDM
RRR
FFF 
("Les images-piliers du cloître de Moissac" par Maria Cristina Pereira)

1100 : une année qui demeure pour certains historiens un choix délibéré assez symbolique teinté de merveilleux. Cette plaque reste également mystérieuse en ce qui concerne les 3 dernières lignes. Vous pouvez écouter Georges, guide à l'Office de Tourisme de Moissac, donner quelques clés de lecture avant de livrer la traduction donnée par les latinistes1 (!) pourtant je lui préfère celle de Maria Cristina Pereira :

 

"L’an de l’incarnation du prince éternel 1100 a été fait ce cloître, au temps du seigneur Ansquitil, abbé. Amen. VVV. MDM. RRR. FFF.."
("Les images-piliers du cloître de Moissac" par Maria Cristina Pereira)

La construction de ce cloître hors du commun dirigée par messire l'abbé Ansquitil n'aurait pu se faire sans le soutien de la puissante abbaye de Cluny à laquelle Moissac est affiliée depuis 1047. Les 8 piliers et les 76 chapiteaux sculptés, dont 46 racontent des épisodes de la Bible, donnent à l'ensemble une portée qui dépasse largement nos frontières. Chantal Fraïsse2, conservateur du Patrimoine à Moissac qui défend les richesses connues ou méconnues de la ville, parle d'un "Livre d'Exégèse en pierre".

Ce cloître demeure l’un des plus anciens cloîtres romans historiés et l’un des rares à être conservé in situ3. Un état de conservation qui force l'admiration.

Je ne résiste pas au plaisir de retranscrire ici un passage extrait du dernier tome de la trilogie "La relique" dans lequel Jean-Louis Marteil fait découvrir aux 3 moines Jérôme, Abdon et Bernard d'impressionnantes abbayes, autant d'étapes qui jalonnent les chemins vers le lieu supposé4 du sépulcre de l'apôtre saint Jacques dit le Majeur, dont le cloître de l'abbaye de Moissac :

 

"Moissac, matinée du 25 mars 1141

None sonnée, Jérôme proposa aux deux autres de faire ce dont il rêvait depuis la veille : voir de leurs yeux le célèbre cloître de l'abbaye.[...]

Moissac, après none du 25 mars 1141

Jérôme dut admettre, en pénétrant dans le cloître, que la réputation de ce lieu n'était point surfaite. Un silence presque parfait y régnait et, en dehors des chuchotements de quelques moines marchant lentement, la tête basse et la capuche rabattue, on n'y entendait guère que le chant des oiseaux.[...]
Ils entrèrent ensuite dans le jardin occupant le centre du cloître. Ils remarquèrent que les colonnes supportant les sculptures étaient doubles une fois sur deux. A chaque angle, et au milieu de chaque galerie, de lourds piliers carrés renforçaient l'ensemble.[...]
Il y avait là une extraordinaire illustration de l'histoire sainte, comme si rien ne devait être oublié : un magnifique ange à la faucille, échappé des visions de l'Apocalypse, les tentations du Christ, le bon Samaritain, la Cananéenne et le centurion, une représentation de la cité de Jérusalem, la lapidation de saint Etienne, la cité de Babylone.[...]"
("Le Vol de l'aigle" de jean-Louis Marteil, éditions La Louve, chapitre VIII, pp.67-71 et 72)

Le timbre commémoratif a été dessiné par André Spitz dont on peut admirer le travail grâce à cette ébauche :


© André Spitz / La Poste

Il sera gravé par Charles Mazelin. Il est retiré de la vente le 9 avril 1965.

Détails et caractéristiques :
Valeur faciale : 0,95 F
Format : Timbre vertical 21,45x36 mm    
Dentelure : 13
Imprimé en taille-douce5 rotative à 50 timbres par feuille.

Elisabeth Féghali

Notes :

1 site de l'Office de Tourisme de Moissac, notamment le guide audio à télécharger librement

2 Chantal Fraïsse a reçu en décembre 2009, "le prix Ernest Roschach, célèbre inspecteur des antiquités et archiviste de la ville de Toulouse au XIXe siècle. Cette distinction vient récompenser la qualité de son ouvrage «Moissac, histoire d'une abbaye: mille ans de vie bénédictine», paru en 2006 aux éditions La Louve."
("Moissac. Chantal Fraïsse: talent et opiniâtreté récompensés" La Dépêche)

3 "Les images-piliers du cloître de Moissac" par Maria Cristina Pereira

4 Rien n'est peut-être encore moins sûr à l'époque malgré la ferveur populaire !
"Le pape Léon XIII, par la bulle Deus omnipotens du 1er novembre 1884, déclara solennellement l’authenticité des reliques conservées à Saint-Jacques-de-Compostelle."

5 Ensemble des procédés de gravure en creux sur une plaque de métal. Cette technique noble ne laissant aucun droit à l'erreur fut découverte par les orfèvres florentins au milieu du XVe siècle. Elle consiste à graver à la main et sur une petite plaque de métal, le futur motif du timbre. La plaque est ensuite reproduite sur les cylindres d'impression.

Accès au forums

Identifiant
Mot de passe
  1. Perdu votre mot de passe ?
  2. Pour vous inscrire aux forums

Rechercher
Thème
Auteurs
Editeur
Collection
Série
Réalisateur
Pays