Littérature
  1. Auteurs
  2. Bandes dessinées
  3. Beaux Livres
  4. Romans historiques
Jeunesse
  1. Dictionnaires & encyclopédies
  2. Grands personnages & Saints
  3. Jeux & divertissements
  4. Livres illustrés
  5. Romans & SDP
Multimédia
  1. CD Audio
  2. CD Livres-Audio
  3. Courts métrages
  4. Dessins Animés
  5. Documentaires
  6. DVD Culturels
  7. Films d'animation
  8. Mini-séries & séries TV
  9. TéléFilms
Galerie permanente
  1. Chromolithographie
  2. Philatélie
  3. Publicités
Coin des collectionneurs
  1. Bandes dessinées épuisées
  2. Petits formats
Cinéma
  1. Cinéma - Films
  2. Comédiens
  3. Réalisateurs
  4. Thèmes reccurents
Programmes TV
  1. Du 1er au 6 février 2011
  2. Du 7 au 13 février 2011
  3. Du 14 au 20 février 2011
  4. Du 21 au 28 février 2011
  5. Du 1er au 6 mars 2011
  6. Du 7 au 15 mars 2011
  7. Du 16 au 21 mars 2011
  8. Du 22 au 31 mars 2011
Fiche détaillée - Vol de l'aigle (Le) - 2010
Vol de l'aigle (Le) - 2010
copyright ©
Vol de l'aigle (Le) - 2010
Relique (La) - 2009
Marteil Jean-Louis
Editeur : La Louve Editions
ISBN : 2916488383
Date de parution : 23 juin 2010
Nombre de pages : 254
Pays : France

Après La Relique et L’os de frère Jean, ce troisième et dernier volume de ce qu’il faut bien appeler une trilogie nous lance, en compagnie des frères Abdon, Jérôme et Bernard, sur de bien hypothétiques chemins de Compostelle. Expédiés par leur abbé, et pour de toujours aussi mauvaises raisons, à la poursuite d’un supposé miracle, les trois voyageurs malgré eux sont cette fois affublés d’un quatrième compagnon : l’âne Morel, têtu, ombrageux, maître ès ruades, refusant tout ce qui pourrait s’apparenter à un travail, mais ô combien attachant, au point de transformer le trio “historique” en un inséparable quatuor.

Avec le même humour, la même proximité humaine pour ses personnages, et en même temps avec le même souci de la vraisemblance historique, l’auteur nous conduit de situations improbables en rencontres savoureuses, de dialogues absurdes en gags visuels, et exprime ainsi à chaque page sa foi en ce que l’humanité peut posséder de meilleur.


"Trois moines et un âne 
poursuivent trois aigles..."

La relique, l'os de saint Vincent devenu l'os de frère Jean1, est enfin de retour au bercail ! Tout est bien qui finit bien serait-on en droit de penser. Et pourtant, il n'en est rien...

La communauté de notre abbaye du Rouergue est en effervescence après de bien étranges révélations honteusement arrachées, il est vrai, au pauvre Bernard, par les perfides (frères) Anselme et Antoine. Afin de s'assurer de la véracité de ces faits peu ordinaires, pour ne pas dire miraculeux, une fois encore messire l'abbé se débarr… envoie nos 3 compagnons sur les chemins qui, cette fois-ci, mènent à Saint-Jacques-de-Compostelle.

Jean-Louis Marteil profite de cette occasion pour faire découvrir à nos 3 moines d'impressionnantes abbayes, autant d'étapes qui jalonnent les chemins vers le lieu supposé2 du sépulcre de l'apôtre saint Jacques dit le Majeur : 

                      

 - l'abbaye de Marcilhac-sur-Célé, 
 - le cloître de Moissac, 
 - saint-Nicolas de la Grave, 
 - l'église Sainte-Foy de Morlaàs...


Un 4e comparse fait son apparition : l'âne Morel, animal imprévisible et têtu mais doué de raison.

De rencontres en découvertes, ce roman clôt une aventure riche, drôle et émouvante : un bonheur de lecture.

                          

"Prier ? N'était-ce point prier que de regarder à loisir ces oeuvres voulues par Dieu, réalisées avec bonheur, et offertes à Dieu ? N'était-ce point prier, que de se sentir aussi bien en paix, en ce lieu si éloigné du monde mauvais ? N'était-ce point prier, que d'être un homme et de rendre grâces à chaque instant pour la Vie reçue ? Que leur voulait-il, ce moine ? Oh oui, songea Jérôme, sans doute aurait-il préféré entendre quelque baragouin murmuré, psalmodié, et tant pis s'il n'était pas sincère.
   "Moi", souffla Abdon, "je prie sans arrêt.
 - Moi aussi", répondit Jérôme. Et il se frappa le torse à l'endroit du coeur. "Là... En silence. Ceci, qui bat dans ma poitrine, est ma prière !" 
Le Vol de l'aigle, p.73

Nous quittons à regret nos 3 inséparables compères, désormais devenus des frères "au sens le plus vrai"... et les nôtres, un peu, aussi !

Elisabeth Féghali

Notes:
1 Pour comprendre cet étonnant et bluffant tour de passe-passe, il vous faut à tout prix lire le tome 2 "L'os de frère Jean" qui ne serait rien sans le premier tome "La relique", non plus ! D'ailleurs, messire l'abbé veille et vous pourriez, à refuser de suivre ce pieux conseil, être puni de corvée de lucubrum... On vous aura prévenu !

2 Rien n'est peut-être encore moins sûr à l'époque malgré la ferveur populaire ! 
"Le pape Léon XIII, par la bulle Deus omnipotens du 1er novembre 1884, déclara solennellement l’authenticité des reliques conservées à Saint-Jacques-de-Compostelle."


Toute la série
Os de frère Jean (L') - 2009   Relique (La) - 2009  
Accès au forums

Identifiant
Mot de passe
  1. Perdu votre mot de passe ?
  2. Pour vous inscrire aux forums

Rechercher
Thème
Auteurs
Editeur
Collection
Série
Réalisateur
Pays