Littérature
  1. Auteurs
  2. Bandes dessinées
  3. Beaux Livres
  4. Romans historiques
Jeunesse
  1. Dictionnaires & encyclopédies
  2. Grands personnages & Saints
  3. Jeux & divertissements
  4. Livres illustrés
  5. Romans & SDP
Multimédia
  1. CD Audio
  2. CD Livres-Audio
  3. Courts métrages
  4. Dessins Animés
  5. Documentaires
  6. DVD Culturels
  7. Films d'animation
  8. Mini-séries & séries TV
  9. TéléFilms
Galerie permanente
  1. Chromolithographie
  2. Philatélie
  3. Publicités
Coin des collectionneurs
  1. Bandes dessinées épuisées
  2. Petits formats
Cinéma
  1. Cinéma - Films
  2. Comédiens
  3. Réalisateurs
  4. Thèmes reccurents
Programmes TV
  1. Du 1er au 6 février 2011
  2. Du 7 au 13 février 2011
  3. Du 14 au 20 février 2011
  4. Du 21 au 28 février 2011
  5. Du 1er au 6 mars 2011
  6. Du 7 au 15 mars 2011
  7. Du 16 au 21 mars 2011
  8. Du 22 au 31 mars 2011

Les chromolithographies publicitaires historiées



La lithographie apparaît au tout début du XIXe siècle. Du grec lithos "pierre" et graphein "écrire", c'est l'art de reproduire par l'impression les dessins tracés avec un corps gras sur une pierre calcaire. Ce procédé fut découvert par Senefelder en 1796.

La chromolithographie ou, par abréviation, chromo, du grec krôma "couleur", lithos "pierre" et graphein "écrire", est l'impression d'images en couleurs superposées par des procédés lithographiques. Ce procédé permet des tirages à des milliers d'exemplaires. Inventée à la fin des années 1840, cette technique ne s'impose que dix ans plus tard.

Ainsi, dans les années 1850, révolution industrielle oblige, la "réclame" apparaît. Pour promouvoir son magazin, Aristide Boucicaut, directeur du Bon Marché, imagine d'offrir une chromolithographie publicitaire historiée à chaque achat afin de conquérir et de fidéliser la clientèle (l'image changeait généralement chaque semaine, le jeudi). Les enfants entreprirent alors de les collectionner et leur engouement fut prodigieux.

C'est ainsi qu'apparut et ce jusqu'en 1939, la petite image chromolithographiée. D'autres grandes enseignes comme La Samaritaine, Félix potin ainsi que diverses grandes marques de chocolat (Poulain), d'extrait de jus de viande (Liebig, spécialiste du bouillon), de lait concentré, de farines alimentaires (Blédine, Phoscao) ou encore de chicorée se mirent à offrir des chromos. De 1872 à 1975, la compagnie "Liebig" distribue ainsi 1871 séries de six (ou plus) images.
Ces images tirées en très grand nombre sont aujourd'hui assez rares (celles "Au Bon marché" notamment).

Ces premiers supports publicitaires abordaient tous les sujets : histoire, géographie, sciences, littérature, arts, voyages, monde du cirque, botanique, faune, guerres, métiers, saints patrons, automobiles, certaines proposaient devinettes, charades ou rébus avec toujours un même soin apporté aux dessins et aux couleurs.

Ces chromos sont aujourd'hui très recherchées par les collectionneurs.

Je vous propose de découvrir sur le thème du Moyen Age, bien évidemment, les chromolithographies des marques "Tapioca de l'Etoile", "Chocolat Kohler", "Maison Winnie, Bruxelles", "Chocolat L. Revault", "Chocolat Antoine, Bruxelles", "Chocolat Delhaize Frères et Cie, enseigne Le Lion, Bruxelles", "A La Vierge Noire, Bruxelles" et trois séries "Perles du japon".


Elisabeth Féghali

Dernières entrées
Accès au forums

Identifiant
Mot de passe
  1. Perdu votre mot de passe ?
  2. Pour vous inscrire aux forums

Rechercher